Résultats de recherche

Affiner par :(rechargement automatique de la page)
51 - 60 résultats affichés sur 197

Conformément à ses missions, la CNSA finance la recherche sur le handicap et la perte d’autonomie. Elle n’est pas responsable des résultats obtenus par les chercheurs. L’objet de la diffusion de ces résultats est de stimuler le débat et la réflexion.

Pour en savoir plus sur les projets de recherche financés par la CNSA, cette rubrique vous propose une fiche signalétique des projets. La fiche se compose d’un résumé du projet, d’un lien vers le rapport de recherche et des coordonnées du chercheur si vous souhaitez entrer en contact avec lui.

Publié le: 31 août 2017
Mis à jour le :02 mars 2022

De nouveaux dispositifs de scolarisation inclusive dès la maternelle ont été mis en place depuis septembre 2014 dans le cadre du troisième plan Autisme.

Les chercheurs ont commencé à étudier le développement des enfants avec TSA scolarisés en unités d’enseignement en maternelle et à identifier les besoins et attentes des parents et des professionnels. Il s’agit d’un premier travail de recherche qui soulève de nombreuses questions, s’inscrivant nécessairement dans la durée.

Publié le: 01 août 2017
Mis à jour le :06 octobre 2020

L’objectif de cette recherche était de décrire l’évolution du degré de dépendance des personnes âgées et d’identifier les différences et les similitudes entre les populations des 21 pays européens ayant participé à l’enquête SHARE (Survey of Health, Ageing and Retirement in Europe).

La mise en place de politiques de promotion du vieillissement en bonne santé suppose d’identifier les facteurs d’évolution du degré de dépendance sur une longue période.

Publié le: 31 juillet 2017
Mis à jour le :30 juin 2020

Dans cette recherche, les auteurs ont étudié l’impact du modèle de financement de l’aide professionnelle à domicile sur le niveau de recours à l’aide humaine des personnes âgées dépendantes en travaillant sur l’un des principaux instruments de ce financement, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile.

Dans un contexte de vieillissement de la population et d’une hausse marquée du nombre de personnes dépendantes, une évolution des politiques publiques de l’autonomie est nécessaire, dont une meilleure maîtrise des niveaux de reste à charge.

Publié le: 31 juillet 2017
Mis à jour le :22 mai 2018

Après une lésion cérébrale acquise, telle qu’un accident vasculaire ou un traumatisme craniocérébral, les troubles cognitifs et comportementaux peuvent entraîner des limitations d’activité sévères et des restrictions de participation (ex. : difficulté pour s’orienter dans le métro, pour gérer les tâches domestiques).

Pour explorer l’évolution des capacités et des performances des personnes cérébrolésées à la suite d’un programme de réadaptation, il est nécessaire de définir le programme de réadaptation, de choisir des outils de mesures situationnels validés et d’évaluer la capacité et la performance des personnes cérébrolésées lors de situations concrètes.

Publié le: 01 juillet 2017
Mis à jour le :17 avril 2019

Les chercheurs ont mené une première étude quantitative afin d’analyser les restrictions à la participation à la vie sociale et d’identifier les leviers les plus à même de favoriser de meilleures conditions de vie.

Il est souvent difficile pour des jeunes adultes en situation de handicap rare (déficience visuelle grave, déficience auditive grave, dysphasie grave, épilepsie sévère) de participer à la vie sociale. En identifiant les leviers spécifiques sur lesquels il est possible d’agir, on peut favoriser leurs conditions de vie sociale.

Publié le: 30 juin 2017
Mis à jour le :03 octobre 2019

Cette recherche s’intéresse à l’histoire et à l’action de deux associations, le Comité d’études, d’éducation, et de soins auprès des personnes polyhandicapées (CESAP) et le Comité de liaison et d’action des parents d’enfants et d’adultes atteints de handicaps associés (CLAPEAHA).

La constitution dans les années 1950 à 1970 du secteur médico-social suivant une logique de catégorisation des publics a rendu visible les enfants les plus lourdement handicapés, pour qui il n’existait aucune prise en charge en dehors de solutions de « gardiennage » dans les hôpitaux psychiatriques, interrogeant alors les modalités de leur prise en charge.

Publié le: 02 mars 2017
Mis à jour le :01 décembre 2020

Des entretiens ont été réalisés auprès de 90 patients afin de saisir l’ensemble des dimensions de la vie des patients affectées par ces pathologies.

Pendant un an, trois sociologues ont mené dans trois centres hospitaliers universitaires (CHU) une étude qualitative sur les retentissements de trois maladies rares auto-immunes (lupus érythémateux systémique, sclérodermie systémique et myopathies inflammatoires) sur la qualité de vie des patients. 

Publié le: 01 mars 2017
Mis à jour le :05 septembre 2018

L’objectif de cette recherche était d’analyser l’impact des transformations du cadre légal, budgétaire et administratif sur les trajectoires des individus soignés en psychiatrie.

La reconnaissance du handicap psychique dans la loi du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » a profondément modifié le cadre légal, budgétaire et administratif dans lequel évoluent les personnes soignées en psychiatrie.

Publié le: 28 février 2017
Mis à jour le :17 juin 2019

Les troubles auxquels s’intéresse cette étude sont les troubles de l’apprentissage (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie) et les troubles psychologiques (troubles des conduites, troubles émotionnels et troubles envahissants du développement).

Les troubles psychologiques et de l’apprentissage sont d’origine multifactorielle et peuvent avoir des conséquences très lourdes. Le projet DYSEDEN a exploré les déterminants de ces troubles ainsi que leurs liens potentiels afin de pouvoir mieux les prévenir et les gérer.

Publié le: 01 février 2017
Mis à jour le :02 octobre 2018

Le Pemphigus appartient aux maladies appelées dermatoses bulleuses et fait partie des maladies rares. Il s’attaque aux muqueuses et à la peau et cause des lésions sous forme de bulles ou de croûtes. La prise en charge thérapeutique peut être longue.

En se mettant à l’écoute de la parole des personnes atteintes du Pemphigus, maladie rare de la peau, les chercheurs montrent comment ces personnes vivent avec leur maladie, quelles sont les difficultés qu’elles rencontrent, comment elles se perçoivent, comment elles s’adaptent à la maladie dans leur vie quotidienne.

Retour en haut