Résultats de recherche

Affiner par :(rechargement automatique de la page)
71 - 80 résultats affichés sur 197

Conformément à ses missions, la CNSA finance la recherche sur le handicap et la perte d’autonomie. Elle n’est pas responsable des résultats obtenus par les chercheurs. L’objet de la diffusion de ces résultats est de stimuler le débat et la réflexion.

Pour en savoir plus sur les projets de recherche financés par la CNSA, cette rubrique vous propose une fiche signalétique des projets. La fiche se compose d’un résumé du projet, d’un lien vers le rapport de recherche et des coordonnées du chercheur si vous souhaitez entrer en contact avec lui.

Publié le: 01 juin 2016
Mis à jour le :22 mai 2018

Pour identifier des déterminants sociaux de la santé spécifiques à chaque sexe, la recherche analyse, par des méthodes statistiques, différentes bases de données et enquêtes en population.

Les femmes se déclarent en moins bonne santé que les hommes, et leur espérance de vie avec des incapacités est plus longue : les différences de conditions de vie expliquent-elles ce désavantage face à la santé ?

Publié le: 31 mai 2016
Mis à jour le :22 mai 2018

L’Espace partagé de santé publique (EPSP) de Nice est une expérience unique en France. Elle a vu le jour en 2007, à l’initiative du département de Santé publique du CHU.

L’analyse de l’Espace partagé de santé publique (EPSP) de Nice a permis d’identifier les conditions favorisant l’émergence, l’expérimentation et la diffusion d’initiatives innovantes en santé publique dans les territoires et de transformer le système local de santé, système réputé difficile à changer, car hautement institutionnalisé et cloisonné.

Publié le: 24 avril 2016
Mis à jour le :22 mai 2018

En psychologie du développement, le concept d’autorégulation est défini comme un processus par lequel une personne, pour atteindre un objectif, planifie et anticipe son action, maintient son attention et sa motivation, évalue et ajuste ses actions et, si nécessaire, sollicite son environnement social en demandant de l’aide, de l’attention conjointe ou de l’approbation.

Pour favoriser le développement de l’autodétermination chez des jeunes présentant une déficience intellectuelle, il est nécessaire de prendre en compte leur capacité d’autorégulation pour laquelle les fonctions exécutives (inhibition, flexibilité, mise à jour en mémoire de travail) jouent un rôle important.

Publié le: 01 février 2016
Mis à jour le :24 avril 2020

Le déclin cognitif, possiblement associé à des pathologies du système nerveux central comme la maladie d’Alzheimer, peut conduire les personnes à avoir souvent le sentiment de perdre des objets alors qu’ils les ont simplement égarés. Par exemple, plus de 70 % des malades Alzheimer perdraient fréquemment des objets de valeur et/ou essentiels dans leur vie de tous les jours.

La technologie RFID (Radio Frequency Identification) propose de minuscules puces communicantes qui peuvent être apposées sur des objets. Elles ne nécessitent pas de source d’énergie dédiée, permettent de stocker des données et sont capables d’émettre un signal. Le projet TROUVE se propose d’exploiter les capacités de cette innovation, déjà largement utilisée dans d’autres domaines, pour aider des personnes souffrant de troubles cognitifs à retrouver des objets qu’elles auraient égarés.

Publié le: 01 février 2016
Mis à jour le :02 octobre 2018

La maladie de Von Hippel-Lindau (VHL) est une maladie génétique rare due à une mutation du gène VHL. La présence d’une mutation dans ce gène va prédisposer au développement de différentes tumeurs dont certaines sont malignes. Un patient atteint de cette maladie a un risque sur deux de transmettre le gène muté et donc la maladie à son enfant.

En s’appuyant sur le cas de la maladie de Von Hippel-Lindau, maladie génétique rare, les chercheurs ont démontré que l’attente du résultat du diagnostic, période qui peut durer plusieurs mois, n’avait pas d’impact psychosocial négatif sur le patient.

Publié le: 01 janvier 2016
Mis à jour le :22 mai 2018

Ce dispositif permet de mieux coordonner les interventions au domicile (portage de repas, soins, tâches ménagères), de faciliter la communication entre la personne âgée qui en bénéficie et ses interlocuteurs, et de lui apporter de nouveaux services (par exemple la possibilité de faire des achats en ligne, d’obtenir des informations), de pouvoir assister la personne à distance (avec par exemple

Le résultat de ce projet est une plateforme logicielle qui permet l’échange de données en temps réel entre toutes les personnes entourant ou intervenant auprès d’une personne âgée (suivi médical, aide médico-sociale, entourage…). L’objectif est ainsi de mieux adapter et coordonner les interventions pour faciliter et sécuriser la vie quotidienne des personnes.

Publié le: 01 janvier 2016
Mis à jour le :02 octobre 2018

La maladie de Huntington est une maladie neurologique héréditaire rare causée par l’instabilité d’un gène dans le chromosome 4. Elle se développe chez des personnes âgées de 40 à 50 ans en moyenne et se traduit par une dégénérescence neurologique provoquant d’importants troubles moteurs, cognitifs ainsi que psychiatriques.

Les personnes atteintes par la maladie de Huntington connaissent des troubles psychiatriques et comportementaux qui nuisent à leur qualité de vie. Ce projet avait pour but d’identifier les savoirs spécifiques, tirés de leur expérience quotidienne, des proches aidants de ces patients afin de proposer à l’avenir des approches thérapeutiques non médicamenteuses.

Publié le: 31 décembre 2015
Mis à jour le :22 mai 2018

La diminution de l’audition rend difficiles de nombreux actes de la vie quotidienne. Elle peut engendrer des difficultés de compréhension, être la source de problèmes de vigilance notamment en mobilité urbaine.

La diminution de l’audition avec l’âge, la presbyacousie, peut représenter une source sérieuse de dépendance. Ce projet visait à intégrer des dispositifs adaptés dans des objets de la vie quotidienne, afin de corriger ce problème et faciliter la mobilité des personnes atteintes.

Publié le: 09 décembre 2015
Mis à jour le :14 septembre 2020

Cette recherche visait à susciter une réflexion sur les pratiques d’annonce diagnostique de l’anomalie rénale fœtale.

Pour mieux accompagner les parents après une annonce diagnostique d’anomalie anténatale, il est important de comprendre ce qui se joue lors de cette annonce diagnostique, notamment en analysant les pratiques des médecins et les attentes des parents.

Publié le: 05 décembre 2015
Mis à jour le :01 mars 2022

Ce dispositif qui visait fonctionnellement à améliorer la coordination des personnes intervenant au domicile afin d’améliorer la qualité de vie de la personne âgée et de ses proches combinait :

Ce projet européen, appelé Care4Balance, avait pour objectif de développer un dispositif de communication entre une personne âgée à son domicile et l’ensemble de ses aidants formels (des professionnels de soins ou de l’aide à domicile) et informels (famille et amis).

Retour en haut